The earth is but one country and mankind its citizens --

 Baha'u'llah
ONE COUNTRY ONE COUNTRY EN ONE COUNTRY FR

Pour les dernières nouvelles concernant la Communauté Internationale Bahá’íe en anglais, se référer au site : Bahá'í World News Service
Revue n° 53-54, 2005


                   
            Pdf disponible

Au Swaziland, l’inventeur d’un four à faible consommation d’énergie espère sauver une « forêt virtuelle »
MATSAPHIA, Swaziland — Alors qu’il était en train d’inventer un nouveau four à bois peu consommateur d’énergie et destiné aux pays en développement, Crispin Pemberton s’est mis à imaginer une « forêt virtuelle ».

L’extrême pauvreté : un défi à relever — Aussi loin que l’on puisse se souvenir, tous les peuples, même les plus bienveillants, ont écarté le problème de l’extrême pauvreté, trop accablant, trop vaste et trop complexe.

Des femmes se rassemblent à l’ONU pour défendre les acquis de Beijing — NATIONS UNIES — Pendant deux semaines, au mois de mars dernier, les halls imposants du bâtiment de verre et d’acier des Nations Unies ont changé radicalement d’aspect et d’atmosphère.

Laissez étudier les bahais !
Article paru dans Le Monde
— En Iran, les membres de cette importante minorité religieuse sont interdits d’université.

En Australie, l’enseignement dispensé par les bahá’ís dans les écoles publiques rencontre un large succès — SYDNEY, Australie — Comme beaucoup d’autres parents de par le monde, Vicki Thomas tient à ce que ses enfants reçoivent un enseignement religieux.

Restauration d’un bâtiment historique — AKKA, Israël — A la fin des années 1860, les pèlerins bahá’ís parcouraient des centaines de kilomètres depuis la Perse, marchant à travers des montagnes arides, déjouant des embuscades ennemies et faisant fi des déserts balayés par le vent, pour atteindre cette antique cité méditerranéenne située aujourd’hui au nord d’Israël.

Copenhague + 10 : maintenir le développement — NATIONS UNIES — En 1995, dans l’euphorie de l’après-guerre froide qui nous faisait croire que les grands problèmes sociaux avaient pris le pas sur les problèmes de sécurité dans l’agenda international, les dirigeants du monde se sont réunis à Copenhague pour forger un nouveau plan mondial pour un développement « centré sur l’homme ».

Aucun Etat n’est une île : il faut repenser l’idée de sécurité collective — L’Etat-nation moderne a été fondé en partie sur l’idée que les populations qui vivent à l’intérieur de ses frontières seront plus en sécurité si elles s’unissent contre les menaces extérieures.

Discours « incorrect » sur le racisme
The Last War : Racism, Spirituality and the Future of Civilisation
Mark L Perry
George Ronald
Oxford

Dans un ouvrage à la fois profond, philosophique et presque douloureux par moments tant les observations sont percutantes, Mark Perry révèle à quel point le racisme reste encore bien souvent enfoui dans l’esprit des gens, même inconsciemment.



back to top




Page d'accueil | Langues | Recherche | A propos  | Nations Unies
 | Interreligieux | Profil | Perspective | Paix | Education | Arts
 | Développement | Livre | Environnement | Femmes | Prospérité mondiale | Droits de l'homme

La revue en ligne de la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright 2005 © par la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright and Reprint Permissions
Dernière mise à jour le 19/11/2019