The earth is but one country and mankind its citizens --

 Baha'u'llah
ONE COUNTRY ONE COUNTRY EN ONE COUNTRY FR

Pour les dernières nouvelles concernant la Communauté Internationale Bahá’íe en anglais, se référer au site : Bahá'í World News Service
Revue n° 10, 1992

Une enquête auprès des ONG tente de définir l’origine des problèmes alimentaires en Afrique — Causes principales : la dégradation de l’environnement, l’aide alimen­taire inadéquate et le manque de considération pour les femmes.

Nécessité d’une législation internationale de l’environnement — A Genève, en août dernier, la déclaration suivante fut présentée par la Communauté internationale bahá’íe au Comité préparatoire des Nations Unies pour la Conférence sur l’environnement et le développement (CNUED).

Verdun, lieu de martyre, devient Centre de paix et de réconciliation entre les peuples — VERDUN, France — Septembre 1988, Javier Perez de Cuellar, alors secrétaire général des Nations Unies, inaugurait le futur Centre mondial de la paix, des libertés et des droits de l’homme.

Innovation à Macao : le mandarin et l’éducation pour la paix à l’Ecole des nations — MACAO — Chaque semaine, Lisa Jacobson choisit parmi les élèves de ses deux classes à l’Ecole des nations, celui qui mérite le titre peu ordinaire de “Artisan de paix de la semaine”.

Un réseau d’ONG et d’organismes des Nations Unies destiné à promouvoir l’Education pour tous — Son but : favoriser des relations et un échange d’information permanent, à l’échelle mondiale.

Eremina Mvura : profil d’une Africaine œuvrant pour le développement — La journée d’Eremina Mvura commence avant l’aube, lorsqu’elle se lève pour aller chercher de l’eau au puits de Chegutu, un village situé à deux kilomètres et demi de chez elle, dans la région occidentale du Mashonaland, au Zimbabwé.

Débat aux Nations Unies sur les droits de l’homme : la situation des bahá’ís en Iran suscite toujours “de vives préoccupations” — GENEVE — Une déclaration d’août 1991, à la Sous-Commission des Nations Unies sur la prévention de la discrimination et la protection des minorités, expose que, malgré des améliorations isolées et sporadiques dans le traitement individuel réservé aux bahá’ís en Iran, la campagne de persécution se poursuit à l’encontre des 300.

Un plaidoyer pour l’avenir
Demain est toujours trop tard
Par Federico Mayor
Editions Economica
Paris, 1991

“Demain est toujours trop tard”, le livre de Federico Mayor, directeur général de l’UNESCO, est enrichi d’un prologue de Jean d’Ormesson de l’Académie française.



back to top




Page d'accueil | Langues | Recherche | A propos  | Nations Unies
 | Interreligieux | Profil | Perspective | Paix | Education | Arts
 | Développement | Livre | Environnement | Femmes | Prospérité mondiale | Droits de l'homme

La revue en ligne de la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright 2005 © par la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright and Reprint Permissions
Dernière mise à jour le 22/07/2019