The earth is but one country and mankind its citizens --

 Baha'u'llah
ONE COUNTRY ONE COUNTRY EN ONE COUNTRY FR

Pour les dernières nouvelles concernant la Communauté Internationale Bahá’íe en anglais, se référer au site : Bahá'í World News Service
Revue n° 21, 1995

Quatrième dialogue international sur la société planétaire à l’Université de Maryland

COLLEGE PARK, Maryland, Etats-Unis — Le Quatrième dialogue international sur la transition vers une société planétaire, dont le thème sera «La barbarie qui divise ou la civilisation planétaire : dimensions éthiques de la science, de l’art, de la religion et de la politique», se tiendra du 15 au 17 octobre à l’Université de Maryland.

Parrainé par le Centre pour le développement international et la résolution des conflits, en association avec l’Académie de Landegg en Suisse, le dialogue est organisé par la Chaire bahá’íe pour la paix mondiale sous les auspices de l’UNESCO. C’est un forum académique dont l’objectif consiste à examiner les problèmes et les conséquences découlant de la transition vers une société planétaire.

« Son objectif est double, » dit le Professeur Suheil Bushrui, qui occupe la Chaire bahá’íe pour la paix mondiale à l’Université de Maryland. « Tout d’abord, trouver les réponses au défi posé par la construction d’une civilisation morale, planétaire. Deuxièmement, inspirer aux dirigeants des actions concrètes dans toutes les sphères de la société de manière à mettre en œuvre les solutions proposées. »

Certains dirigeants et penseurs renommés ont indiqué qu’ils participeraient, ajoute Professeur Bushi, notamment : l’ancien président du Liban, Amine Gemayel ; S.A.S. la princesse Rahma bint El Hassan de Jordanie ; Lily Boeykens, ancienne présidente du Conseil international des femmes ; S.E. Paul-Marc Henry, ambassadeur de France ; Ervin Laszlo, président du Club de Budapest ; S.E. Karan Singh, Chef de la fondation Auroville et Bertrand Schneider, secrétaire-général du Club de Rome.

A l’invitation de M. William Kirwan, président de l’Université de Maryland, Madame Rúhíyyih Rabbani, haute dignitaire de la foi bahá’íe, adressera le premier message.

Le Premier dialogue international s’est tenu en septembre 1990 à l’Académie de Landegg en Suisse. L’objectif est de stimuler un débat interdisciplinaire de haut niveau sur différents thèmes se rapportant à la marche vers une société planétaire.



back to top




Page d'accueil | Langues | Recherche | A propos  | Nations Unies
 | Interreligieux | Profil | Perspective | Paix | Education | Arts
 | Développement | Livre | Environnement | Femmes | Prospérité mondiale | Droits de l'homme

La revue en ligne de la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright 2005 © par la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright and Reprint Permissions
Dernière mise à jour le 24/11/2017