The earth is but one country and mankind its citizens --

 Baha'u'llah
ONE COUNTRY ONE COUNTRY EN ONE COUNTRY FR

Pour les dernières nouvelles concernant la Communauté Internationale Bahá’íe en anglais, se référer au site : Bahá'í World News Service
Revue n° 7, 1991

Ojhar, transformation de la nouvelle génération

OJHAR, Inde — Les emplois sont rares dans les régions tribales du district de Jhabua, Etat de Madhya Pradesh où « l’Institut de formation professionnelle des femmes en milieu rural » concentre ses efforts. L’économie est, dans une large mesure, fondée sur l’agriculture familiale, la culture du maïs, du mil, des lentilles et de l’arachide. L’eau y est une ressource précieuse et limitée, et les exploitations n’y sont pas très productives.

Bien que leurs robustes maisons en adobe et aux charpentes de bois aient souvent l’électricité, les hommes de la tribu bhilai se déplacent encore avec des arcs et des flèches à pointe de fer ; cet anachronisme reflète dans quelle mesure la plupart des Bhilai restent en dehors du courant général de la société indienne.

Selon un recensement effectué en 1981, le degré d’alphabétisation de la population rurale du district ne serait que de 7% dont deux tiers d’hommes et un tiers de femmes. Et, selon une enquête récente menée auprès de 335 femmes de tribus de la région, toutes seraient analphabètes.

On a pu constater un impact très positif dans les villages où sont retournées des femmes ayant suivi la formation dispensée par l’Institut. A Ojhar, le village natal de la jeune Dhedi, de nombreuses habitantes sont fières à présent de montrer comment elles ont appris à nettoyer chaque jour et à conserver les jarres familiales en les couvrant. Le maïs, le mil et les poivrons sont soigneusement stockés au foyer, et toute son importance est donnée à la propreté.

L’été dernier, les bahá’ís d’Ojhar ont formé leur Assemblée spirituelle locale, apportant ainsi à leur communauté une nouvelle structure administrative en vue de son développement autonome. La décision a été prise de créer une école maternelle pour les enfants du village ; Dhedi et une autre habitante, formées à l’Institut d’Indore, pourront enseigner dans cet établissement préscolaire.

Les parents de Dhedi se réjouissent que leur fille ait été en mesure de suivre une formation à l’Institut et de rentrer à Ojhar avec un métier en main.

« Elle a appris un bon métier: la couture. Je suis très satisfait de ma fille depuis qu’elle a suivi cette formation », dit Bhur Singh, son père, âgé de 50 ans.

Selon M. Singh, les autres aspects de cet enseignement ont commencé à exercer leurs effets positifs à Ojhar : « Les habitants du village savent désormais qu’il faut faire bouillir l’eau avant de la boire et Dhedi apprend aux autres villageois la coupe et la couture. »

Khetla, sa mère, déclare: « Dhedi a appris à observer la propreté. Maintenant, elle garde les jarres d’eau couvertes. »

M. et Mme Singh admettent toutefois qu’ils ont de la difficulté à accepter totalement les changements proposés par leur fille. Ils prédisent que l’adoption de ces changements par l’ensemble du village demandera du temps.

L’un des résultats positifs des relations du village avec l’Institut de formation, c’est la décision prise par les jeunes membres de l’Assemblée spirituelle locale d’arrêter de boire de l’alcool. Dans le passé, la plupart des jeunes gens du village passaient de longues heures d’oisiveté à consommer du “tapi”, un breuvage alcoolique fait maison, distillé à partir du dattier. Il en résultait de fréquentes rixes et de mauvais traitements infligés aux épouses. De retour au village, les femmes formées à l’Institut ont prôné l’abstinence.

« Pour l’ancienne génération, il sera difficile de changer les habitudes », a déclaré M. Singh « mais tout cela a beaucoup touché la jeune génération et cette nouvelle orientation la suivra tout au long de sa vie ».



back to top




Page d'accueil | Langues | Recherche | A propos  | Nations Unies
 | Interreligieux | Profil | Perspective | Paix | Education | Arts
 | Développement | Livre | Environnement | Femmes | Prospérité mondiale | Droits de l'homme

La revue en ligne de la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright 2005 © par la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright and Reprint Permissions
Dernière mise à jour le 24/11/2017