The earth is but one country and mankind its citizens --

 Baha'u'llah
ONE COUNTRY ONE COUNTRY EN ONE COUNTRY FR

Pour les dernières nouvelles concernant la Communauté Internationale Bahá’íe en anglais, se référer au site : Bahá'í World News Service
Revue n° 15, 1993

En Iran, des tombes bahá’íes ont été profanées lors de la dernière vague de persécution

NEW YORK — Les tombes d’un cimetière bahá’í de Téhéran en Iran ont été ignominieusement ouvertes et les corps enlevés, soi-disant pour construire un centre culturel municipal. Cet acte a été commis à la suite de la confiscation arbitraire du cimetière en 1983 et de la mise aux enchères publiques des pierres tombales et monuments funéraires.

La Communauté internationale bahá’íe a appris le 30 juin que les corps des bahá’ís enterrés dans une partie du cimetière ont été chargés sur des camions et acheminés vers une destination inconnue. Des bulldozers ont alors commencé à creuser les fondations du futur Centre culturel de Khavaran. Au début de l’année, le Représentant spécial des Nations Unies chargé des droits de l’homme en Iran a mentionné un document tenu secret jusqu’alors émanant du Conseil suprême de la révolution culturelle. Ce document a été signé en 1991 par le président iranien Ali Khamenei et souligne que « les mesures prises par le Gouvernement à leur encontre (les bahá’ís d’Iran) devront être de nature à faire obstacle à leur évolution et à leur développement ». Il énumère ensuite une série de directives visant à extirper la Foi bahá’íe de son berceau.

« Nous déplorons profondément cette agression scandaleuse qui porte atteinte à la mémoire de nos coreligionnaires bahá’ís décédés ainsi que la dégradation de leurs sépultures à Téhéran », dit Techeste Ahderom, principal représentant de la Communauté internationale bahá’íe aux Nations Unies.

« Ces actes montrent bien que le projet de destruction de la communauté bahá’íe est mis à exécution et, bien que peu surprenants, ils n’en demeurent pas moins outrageants. »

Depuis la révolution iranienne en 1979, plus de 200 bahá’ís ont été exécutés ou tués en Iran, des centaines ont été emprisonnés et des milliers d’autres ont été privés de leur emploi, de leur retraite et/ou d’accès à l’éducation.



back to top




Page d'accueil | Langues | Recherche | A propos  | Nations Unies
 | Interreligieux | Profil | Perspective | Paix | Education | Arts
 | Développement | Livre | Environnement | Femmes | Prospérité mondiale | Droits de l'homme

La revue en ligne de la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright 2005 © par la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright and Reprint Permissions
Dernière mise à jour le 22/11/2017