The earth is but one country and mankind its citizens --

 Baha'u'llah
ONE COUNTRY ONE COUNTRY EN ONE COUNTRY FR

Pour les dernières nouvelles concernant la Communauté Internationale Bahá’íe en anglais, se référer au site : Bahá'í World News Service
Revue n° 38-39, 1999

Un mélange de styles musicaux venu d’Afrique


Celebration : Musique du Congo
Vision Arts and Culture
Kinshasa

Dans la plupart des pays d’Europe occidentale, la musique religieuse et la musique populaire sont deux genres tout à fait à part et il est rare qu’on les entende ensemble. En Afrique, la musique religieuse est souvent associée à la musique populaire et elle est largement diffusée sur les chaînes de radios pop.

L’album Célébration : Musique du Congo appartient à cette catégorie et représente une initiative originale de composition et d’enregistrement de musique africaine inspirée par la foi bahá’íe.

Le résultat est intéressant pour tous ceux qui aiment la « world music », tendance nouvelle de la musique populaire qui s’inspire des musiques et des cultures du monde entier et couramment pratiquée par les chanteurs d’aujourd’hui.

Avec une douzaine de musiciens de la République démocratique du Congo et un groupe de Canadiens qui se sont occupés de la production et de la diffusion de l’album, Célébration présente 13 chants représentatifs de plusieurs styles, depuis les ballades françaises jusqu’au reggae des Caraïbes.

Bien que toutes ces influences soient évidentes – tant la musique populaire américaine ou occidentale que le rap – c’est le rythme de la rumba congolaise traditionnelle qui donne le ton général de l’album.

Les paroles sont chantées en anglais et en français et dans au moins quatre dialectes du Congo ou du Nigéria.

Les thèmes de ces chants puisent dans l’histoire, les enseignements et les Ecrits sacrés de la foi bahá’íe et visent à célébrer son message d’unité et d’unicité. Il en résulte un album gai et stimulant qui ne cesse pour ainsi dire jamais de surprendre par sa diversité, sa créativité et son esprit.

La plupart des chants mêlent des styles différents, mélange qui peut se retrouver à l’intérieur d’un même chant. Le Désert de l’ignorance, par exemple, promène l’auditeur à travers toutes sortes de styles depuis la « fusion pop », jusqu’à une composition instrumentale de percussions et de chants congolais et sud-africains. Puis on entend du rap en français. Un choeur de femmes intervient en finale dans un crescendo presque symphonique. L’ensemble est harmonieux et c’est pour l’auditeur une expérience musicale inoubliable.

Le Désert a été composé par Oscar Diyabanza, directeur artistique du Ballet du Zaïre pendant plus de 20 ans.

Parmi les autres artistes de l’album figurent Pembe Lero, percussionniste et auteur de chansons, Marius Mof’Nene, chanteur, guitariste et compositeur qui a collaboré longtemps avec Ok Jazz, l’un des premiers groupes de jazz du Congo et André Zamambu, qui chante avec l’orchestre Sim Sim, l’un des plus connus du Congo.

Dans un autre style, la Prière du matin est une prière mise en musique et chantée par un chanteur accompagné par une seule guitare acoustique. Le résultat est superbe et émouvant.

Le rythme de la plupart de ces chants est rapide et entraînant. Les mélodies sont prenantes et gaies mais jamais répétitives. Les instruments occidentaux accompagnent les instruments traditionnels comme les trois likembes qui donnent du tempo, du rythme et des sons graves.

L’album a été enregistré au Studio Aurore de Kinshasa. Cette maison d’enregistrement a été fondée par Jason Sheper, musicien d’origine canadienne qui a été le principal producteur de l’album. Ce dernier est distribué par Live Unity Productions à Toronto, fondée par Jack Lenz, producteur et auteur-compositeur renommé. Live Unity a aussi fourni une grande partie de l’assistance technique au Studio Aurore.

« En associant la musique africaine traditionnelle à la musique moderne, nous voulions donner envie aux occidentaux de nous écouter et non pas faire une oeuvre de musée, dans le même temps, nous faisons connaître la musique traditionnelle aux jeunes congolais », dit M. Sheper qui a composé certaines chansons et en accompagne plusieurs à la basse. « Nous voulions produire un mélange de styles pouvant voyager à travers le monde tout en rendant hommage à la foi bahá’íe. »

Cet album peut être commandé chez Live Unity Productions : www.liveunity.com



back to top




Page d'accueil | Langues | Recherche | A propos  | Nations Unies
 | Interreligieux | Profil | Perspective | Paix | Education | Arts
 | Développement | Livre | Environnement | Femmes | Prospérité mondiale | Droits de l'homme

La revue en ligne de la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright 2005 © par la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright and Reprint Permissions
Dernière mise à jour le 24/11/2017